Mission

Le contexte socioéconomique récent des pays en développement, en particulier celui du Bénin et de la sous-région ouest-africaine, est caractérisé par le développement du secteur privé et la décentralisation des pouvoirs économiques et politiques. Suite aux différentes réformes formalisant particulièrement le processus de décentralisation et de déconcentration des pouvoirs politiques et économiques, d’énormes besoins émergent en matière de planification du développement socioéconomique. Au Bénin, par exemple, tous les plans de développement conçus et mis en application dans les communes n’ont pas porté les fruits escomptés. La raison en est qu’ils ont été élaborés sans la participation des populations concernées et, surtout, en l’absence de ressources humaines compétentes et d’informations ou de données statistiques susceptibles de mieux arrimer les choix stratégiques aux problèmes réels de développement à régler. Il devient ainsi, de nos jours, indispensable et urgent de disposer de ressources humaines compétentes et de données statistiques pertinentes et fiables en réponse aux exigences de l’environnement socioéconomique et de développement local adéquat. Ainsi, la place et le rôle des statistiques ne sont plus à démontrer. Ils fondent et justifient la nécessité de la création en juin 2012 de l’École Nationale de la Statistique, de la Planification et de la Démographie (ENSPD) dont la mission est de répondre aux exigences cruciales des Ressources humaines et de renforcement des capacités pour relever les défis majeurs du pays et de l’Afrique en matière de compétences et d’insertion professionnelle.
Orientations stratégiques.
L’ENSPD, dans ses différents programmes, offre aux apprenants la possibilité d’acquérir des  connaissances fondamentales et d’apprendre à les utiliser dans différents domaines ou différentes situations professionnelles. Les programmes doivent permettre aux diplômés d’accéder aux marchés de travail ou de poursuivre des études supérieures dans d’autres contextes scientifiques ou universitaires. Ils privilégient notamment l’enracinement social et économique des diplômés dans le contexte du Benin et de la sous-région ouest-africaine en :

  • donnant à l’étudiant les connaissances fondamentales en statistique, en
    planification du développement et en démographie;
  • permettant à l’étudiant d’acquérir les connaissances spécialisées et des
    capacités à juger convenablement la pertinence de projets professionnels;
  • en apprenant à l’étudiant à formuler et à présenter, oralement ou par
    écrit, un avis professionnel.

Des programmes spéciaux

L’école se donne pour mission de concevoir et exécuter des programmes spéciaux de formation et de renforcement des capacités (formations continues) en fonction des besoins de l’environnement socioéconomique béninois ou de la sous-région. Ces programmes devront être organisés autour des formations modulaires qualifiantes ou diplômantes en matière de collecte et d’exploitation de données statistiques et sur différentes questions de population et développement durable (genre, scolarisation, emploi, santé, système d’informations, etc.)

Des activités d’appui institutionnel

Une autre mission de l’Ecole concerne l’appui au développement. À cet effet, un service d’appui institutionnel est inscrit dans son organigramme pour exécuter des accords ou contrats de partenariat d’appui technique ou institutionnel, et des activités de prestation de service (consultations) en réponse à des appels d’offres.

Objectifs

Rappelons que l’École Nationale de la Statistique, de la Planification et de la
Démographie (ENSPD) est un Établissement Public d’Enseignement, de Formation, de
Recherche et d’Appui au Développement. A cet effet, ses objectifs sont spécifiquement de :

  • Offrir une formation initiale de spécialistes en Statistique,
    Planification, ou Démographie;
  • Assurer la formation continue d’agents et de cadres des administrations
    publiques, privées ou décentralisées, des secteurs du développement
    socioéconomique et des organismes ou associations d’intervention communautaire;
  • Apporter de l’assistance technique aux structures qui en expriment le
    besoin;
  • Développer des partenariats avec les milieux professionnels et les
    organismes techniques et financiers;
  • Élaborer et exécuter des travaux de recherches opérationnelles et
    fondamentales;
  • Développer et publier des connaissances scientifiques utiles aux
    orientations stratégiques et à la performance des actions de développement du
    Bénin et des autres pays d’Afrique.

Pourquoi nous choisir ?

L’École Nationale de la Statistique, de la Planification et de la Démographie (ENSPD) est un Établissement Public d’Enseignement, de Formation, de Recherche et d’Appui au Développement ayant pour mission de répondre aux exigences cruciales des Ressources humaines et de renforcement des capacités pour relever les défis majeurs du pays et de l’Afrique en matière de compétences et d’insertion professionnelles.

Les formations sont conçues, organisées et supervisées par un comité scientifique international permanent de sept (7) membres.

  • Comité présidé par monsieur Bertrand SOGBOSSI, Professeur titulaire, Premier Vice-recteur de l’Université de Parakou, chargé des Affaires académiques et de la Recherche universitaire.
  • Secrétariat assuré par monsieur Mouftaou AMADOU SANNI,
    Maître de Conférences, coordonnateur des formations et Directeur de l’École
    Nationale de la Statistique, de la Planification et de la Démographie (ENSPD) de
    l’Université de Parakou (UP).
  • Les cinq (5) autres membres sont des professeurs (titulaire ou rang magistral) de :
    • Université de Parakou;
    • Institut Supérieur des Sciences de la Population (ISSP) à l’Université de Ouagadougou (UO) du Burkina Faso;
    • Institut National d’Études démographiques (INED) à Paris en France;
    • Observatoire démographique et Statistique de l’espace francophone (ODSEF) à L’Université Laval (Québec/Canada).

Ce comité évalue et valide les offres de formation et de recherche ainsi que les réformes scientifiques. Il étudie et valide les dossiers de candidature au doctorat présélectionnés par la coordination du programme. Il valide les résultats des jurys de délibération des examens.